Bernin Venance

BERNIN Venance
Sarre 1901-1980

Il s'improvisait poète en chaque occasion, comme par exemple durant l'exercice de son métier d'huissier il entretenait les personnes qui attendaient d'être reçus en déclamant des vers qu'il composait lui-même ; il chantait d'un accent sincère et d'un air pur et franc les choses de chez nous. Attaché aux mœurs et aux coutumes locales, il fut membre du « Comité des Traditions Valdôtaines » et l'un des fondateurs du groupe folklorique « La Clicca » de Saint-Martin-de-Corléans.


Annexes

  • La montagne désolée

    Versions en langue francoprovençale, en langue française et en langue italienne

    Document pdf (173 KByte)