• Accueil
  • Nouvelles
  • Tourna avouì mè : grand succès de la première comédie musicale en patois

Tourna avouì mè : grand succès de la première comédie musicale en patois

07 mars 2012

Réalisée par l'Assessorat de l'éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d'Aoste et à l'affiche de la Saison culturelle, Tourna avouì mè, la première comédie musicale en patois, a obtenu un remarquable succès lors de ses représentations au théâtre Giacosa d'Aoste, les 25 et 26 février dernier.

Cette œuvre, écrite par le dramaturge Benedetto Sicca, mise en musique par Christian Thoma, chorégraphiée par Marco Chenevier et mise en scène par Alessandra Celesia, a été interprétée par 26 acteurs valdôtains et par la chorale de Valgrisenche, avec la participation extraordinaire de Maura Susanna et de Ranzie Mensah.

Le spectacle était très attendu et, pour répondre à la demande du public, une troisième représentation a été ajoutée aux deux  qui étaient initialement prévues.

Les 1 400 spectateurs des trois représentations ont chaleureusement applaudi les acteurs et les choristes, qui se sont lancés dans ce genre totalement inédit pour le théâtre populaire en francoprovençal.

« Nous nous réjouissons que le public valdôtain ait si bien répondu à cette nouveauté absolue qu'est la comédie musicale en patois- a déclaré l'Assesseur Laurent Viérin. C'est la preuve, s'il en fallait une, que le patois, langue du cœur des Valdôtains, est en passe de devenir - et nous œuvrons dans cette direction - une langue d'intégration et d'union des différentes sensibilités qui composent notre communauté. Le succès remporté par cette initiative, que nous avons proposée pour la première fois dans l'idée de travailler sur une langue traditionnelle avec des outils modernes, témoigne une fois de plus du fait que le patois est une langue éclectique, à même de se mesurer avec tous les domaines du savoir - en l'occurrence, avec les expressions littéraires, théâtrales, musicales et artistiques - et de s'adapter à un genre jusqu'à présent inexploré : la comédie musicale. Nous travaillons d'ailleurs pour proposer des nouveautés susceptibles d'exprimer la vitalité du patois et d'encourager le plus grand nombre à s'intéresser à cette langue ».

Cette initiative s'ajoute à toutes celles que l'Assessorat de l'éducation et de la culture a mises sur pied ces dernières années, d'une part, afin de promouvoir le patois et, d'autre part, pour maintenir vivante cette langue et la transmettre aux nouvelles générations.

« Notre engagement envers le patois - conclut l'Assesseur Laurent Viérin - a notamment pour objectif de maintenir cette langue la plus vivante possible, en particulier chez les jeunes, et nous sommes convaincus que ce type d'événement nous permettra d'y parvenir. Il est important de se rappeler d'où nous venons, sans pour autant perdre de vue le monde dans lequel nous vivons. Ainsi, nous faut-il favoriser, entre autres, les occasions de valoriser le patois et de l'actualiser, d'en faire, en somme, une langue de communication toujours plus moderne et attirante. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui ont rendu possible cette production et qui y ont cru depuis le début avec nous, à savoir les acteurs, la FVTP, le metteur en scène et tous ceux qui ont collaboré à cette initiative à des titres divers ».