Vietti Pierre

Aoste 1924 - 1998

Personnalité de tout premier plan dans la vie culturelle valdôtaine pendant un bon demi-siècle, Pierre Vietti est né à Aoste le 3 janvier 1924.

Profondément valdôtain d'âme et d'esprit, il s'est engagé tout le long de son existence pour la sauvegarde des traditions et des langues, français et patois, de son pays.
Défenseur intransigeant de la qualité et de la pureté du patois, il a travaillé intensément pour le valoriser et pour lui donner sa dignité de langue, parlée et écrite.

Sa présence au sein des institutions culturelles valdôtaines a été constante et marquante; pour n'en citer que quelques-unes, nous rappelons qu'il fut Président du "Comité des Traditions Valdôtaines" da 1986 jusqu'à sa mort, Trésorier du "Centre d'Etudes Francoprovençales René Willien", membre da nombreuses associations culturelles, valdôtaines et non, co-fondateur du "Charaban" avec son ami Réné Willien, animateur du Concours Cerlogne et de nombreuses émissions radiophoniques avec le chanoine Vaudan.

Pierre Vietti a été sauvent identifié avec Batezar, ce personnage qu'il avait créé pour les représentations théâtrales du Charaban, « le fameux Batezar, figure à la fois simple et rusé, mais toujours soucieux de préserver notre parler populaire contre l'introduction de tous ces barbarismes qui, malheureusement, ne cessent de corrompre notre langue régionale... Batazar est aussi une figure désireuse d'apporter à son public le sentiment profond qui lie notre peuple à sa terre, à ses traditions et il essaie de le mettre en garde contre un progrès trop expansif qui risque de le détacher progressivement de ses propres racines ».

La production théâtrale de Vietti comprend sept pièces et sept monologues écrits durant une dizaine d'années, à partir de 1958.

Mais Pierre Vietti fut aussi poète. Il nous a laissé deux recueils de poèmes au titre  emblématique : "Cen que l'a quetta pappa", publié en 1985 par le Centre d'Etudes Francoprovençales et  "Montagne de mé" publié en 1993, témoignages de son attachement au pays, à sa famille, à ses amis, de ses souvenirs d'enfance liés souvent à un monde qui n'est plus, de sa capacité d'observation et de sa sensibilité envers les beautés et les manifestations da la nature.

Pierre Vietti est mort à Aoste le 13 mars 1998.

Poésie »

Personnalité de tout premier plan da la vie culturelle valdôtaine pendant un bon demi-siècle, Pierre Vietti est né à Aoste le 3 janvier 1924.

Théâtre »

Personnalité de tout premier plan da la vie culturelle valdôtaine pendant un bon demi-siècle, Pierre Vietti est né à Aoste le 3 janvier 1924.