Dou gran... ou pan

Cette publication, qui a été financée aux termes de la loi n° 482 du 15 décembre 1999, portant dispositions de protection des minorités linguistiques historiques, concerne la recherche Dou gran... ou pan, réalisée par l'école maternelle de Challand-Saimt-Ansleme à l'occasion du 54ème Concours scolaire de patois Abbé J.-B. Cerlogne (anné scolaire 2015-2016).

Elle se propose, d'une part, de valoriser le travail réalisé par les élèves et les enseignants, de récompenser leur engagement, la qualité du résultat final et l'intérêt qu'il suscite et, de l'autre, d'encourager de nouvelles productions en patois susceptibles de contribuer à la poursuite de la belle aventure du Concours Cerlogne, d'année en année.

Dans cette page, il est donc possible de télécharger le livre dans sa version originale et bientôt sa traduction en français et en italien, ainsi que les enregistrements effectués par les enfants de l'école maternelle de Chalalnd-Saint-Anselme.

Audio

  • Enregistrement sonore

    Par la voix de Giovannina Venanzio

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player

Annexes

Du blé... au pain

Autrefois, à Challand, il y avait plein de champs de seigle. Labourer, semer, moissonner, faire les gerbes, aller au grenier pour battre le blé, puis le séparer de la paille et l'apporter au moulin pour obtenir la farine qui servait à faire le bon pain noir.

En décembre, tous les fours du village s'allumaient ; chacune à son tour, les familles cuisaient leur pain pour tout l'hiver. Elles s'aidaient les unes les autres, mais quel travail ! Et, à la fin, on était bien content quand on mangeait un bon morceau de pain noir. Maintenant, tout est différent... Faire du bon pain n'est plus si facile... Mais on essaye quand même de faire revivre ces traditions d'antan.