Obert Evalde

OBERT Evalde
Ayas 1912 - 1990

Mieux connu comme « lo méhtre Tatcha », Evalde Obert naquit à Antagnod en 1912. Particulièrement lié à sa vallée, il fut longtemps l'animateur et le directeur de la maîtrise de la paroisse de Saint-Martin à Ayas et du groupe folklorique local dénommé les « Tsoque ».

Après avoir fréquenté le séminaire d'Aoste, il se rendit à Turin pour suivre les cours de l'École Normale. Devenu instituteur, il exerça sa profession à Saint-Jacques d'Ayas, à Valsavarenche, à Challand-St-Anselme, et encore à Periasc et à Antagnod, son pays natal.

Passionné d'histoire locale et observateur attentif de la vie traditionnelle, membre de l'Académie de Saint-Anselme, il travailla également aux Archives Historiques Régionales de 1967 à 1974.
Sa production culturelle est principalement réunie dans le petit volume « Euna pegnà dè cointo forà », une œuvre entièrement écrite en bon patois d'Ayas qui constitue plus qu'un simple exercice littéraire. On y retrouve une fresque vivante de la vie quotidienne des Ayassins d'antan avec leurs personnages, leurs lieux et leurs habitudes d'autrefois. L'écriture très soignée et la recherche stylistique rigoureuse nous reproposent de vieux mots et d'anciennes constructions grammaticales parfaitement adaptées aux situations décrites.

Méhtre dans plusieurs domaines, Evalde Obert nous laisse de nombreux textes qui témoignent d'un véritable souci et d'un profond respect pour sa terre et représentent un remarquable ensemble de récits à l'humour discret.

 

Annexes