Trent'an de printemps é tan d'atro

Cet ouvrage, qui illustre toute la valeur culturelle et sociale de l'art théâtral en Vallée d'Aoste, donne la parole à tous les groupes qui sont montés sur les planches au cours de ces cinquante dernières années : du Charaban, qui vient de fêter son 50ème anniversaire, aux 36 compagnies qui ont tour à tour fait partie de la Fédérachon. Mais il présente également une remarquable recherche sur les origines et le parcours de cet art théâtral en Vallée d'Aoste, réalisée par Alexis Bétemps.

De par sa nature, ce volume est aussi destiné à rendre hommage au patois, la langue du cœur, que le théâtre, en tant que forme de communication privilégiée, contribue à sauvegarder dans toute sa spontanéité et dans ses nombreuses variétés. Noutro dzen patoué devient ainsi une langue pour faire rire ou sourire, mais aussi pour raconter, pour émouvoir, pour faire réfléchir et, donc, pour véhiculer notre culture. Reuye, soureuye é reflecheui deun noutra lenva : voilà la devise du théâtre populaire.

Trent'an de printemps é tan d'atro, Région autonome de la Vallée d'Aoste, Assessorat de l'éducation et de la culture, Éd. Musumeci, Quart, 2009
Édition hors commerce